Tout savoir sur la bougie

Laetitia

L’Histoire de la Bougie

La bougie apparait plus de 3000 ans avant J-C sous un autre nom bien connu, la chandelle ! En effet il s’agit à l’origine d’un bâton ou d’une tige que l’on trempe dans une graisse animale appelée le suif servant de combustible. Cependant cette technique est utilisée comme moyen d’éclairage, la principale fonction des chandelles étant à l’époque d’apporter la lumière.
À partir du moyen-âge, la cire d’abeille commence à être utilisée pour remplacer le suif, ayant effectivement les mêmes avantages que celle-ci sans les inconvénients. Une matière toutefois très couteuse, ces chandelles sont en premier lieu destinées aux seigneurs et au clergé. La bougie telle qu’on la connait aujourd’hui n’apparait en somme véritablement qu’au XIXe siècle avec la découverte de la paraffine solide.

Les différentes cires :

La Cire d’Abeille:

Le miel, matière brut récolté par l’apiculteur est la base principale pour cette cire qui est utilisée depuis des millénaires. Elle sent très bon, et ne produit pas par ailleurs de fumée en brûlant. En général de couleur jaune lors de la récolte, il est possible de la nettoyer très facilement et de la “blanchir” en l’exposant au soleil. Cette cire reste en ce sens une des plus onéreuse.

La Paraffine :

Issue de la pétrochimie, la paraffine est un dérivé du pétrole découvert au début des années 1800. Relativement facile à travailler, la grande majorité des bougies vendues à travers le monde est à base de cire paraffine. Cependant, du fait de son caractère non renouvelable cette matière première représente désormais une véritable problématique environnemental.

La Cire végétale :

Cires que nous travaillons dans notre atelier de fabrication en Alsace :

le soja que l’on retrouve dans la fabrication de nos bougies parfumées collection By Ldéco et nos Classiques. Elle ne contient ni pesticides, ni herbicides, c’est une cire écologique et biodégradable. De plus, ayant un point de fusion très bas, celle-ci offre une plus grande durée de combustion que la paraffine et assure une excellente diffusion des parfums.
Le colza : Matière première également utilisée dans la fabrication de nos bougies à réchaud par exemple. Cette cire offre des qualités écologiques similaires à la cire de soja avec l’avantage de pouvoir se colorer. La cire végétale est une cire “vivante” plus grasse que les autres. Ainsi, il peut arriver qu’elle laisse des traces ou des dépôts sur les verres. En conclusion, nos cires sont d’origines naturelles, biodégradables et non testées sur les animaux.

 

Le parfum :

La création d’un parfum est un véritable art, cela étant on ne s’improvise pas «nez» du jour au lendemain. La qualité du parfum est donc un premier critère de qualité de la bougie parfumée. Cela dit le dosage du parfum joue également un rôle important dans la qualité de diffusion d’une bougie parfumée.
Les parfums utilisés dans la fabrication de nos bougies sont conçus en étroite collaboration avec des parfumeurs de Grasse, à savoir la capitale mondiale des senteurs et du parfum. Nous garantissons ainsi des bougies parfumées de grande qualité, offrant un rendu olfactif à ce jour optimal du début jusqu’à la dernière lueur.

Les parfums peuvent contenir des substance définies par la législation comme allergènes (pouvant provoquer des irritations). Il est important de savoir que certes ces composants sont généralement présents, mais en règle générale en quantités minimes et sans conséquences sur la santé. Toutefois il est toutefois obligatoire des les lister sur l’emballage du produit afin d’informer correctement les consommateurs. Attention donc aux marques ne respectant pas leurs obligations en matière d’étiquetage.

Vous connaissez maintenant la base des matières utilisées dans les bougies, on vous laisse quelques conseils ci-dessous pour une utilisation optimale de vos bougies.

  • Au premier allumage, laissez brûler la bougie assez longtemps pour une répartition de la cire liquide sur toute la surface et ainsi obtenir une combustion et une diffusion de parfum optimale.
  • Une bougie peut rester allumée 3h consécutif maximum.
  • Retirez les résidus de mèche ou d’allumettes présents dans le contenant de la bougie.
  • Si besoin recentrez la mèche et vérifiez que celle-ci ne soit pas trop longue.
  • La mèche de votre bougie doit mesurer 8mm environ. Cependant coupez là si nécessaire afin d’éviter qu’elle ne tombe dans la cire. Vous obtiendrez ainsi une bougie qui ne creuse pas et qui se consumera dans l’intégralité et de façon homogène.
  • Éteignez votre bougie lorsqu’il ne reste plus que 1cm de cire liquide au fond du contenant pour éviter les risques d’échauffement du verre et d’endommagement de votre support.

CONSEILS DE SÉCURITÉ:

  • Ne laissez jamais une bougie allumée sans surveillance.
  • Tenez toujours vos bougies hors de portée des enfants et des animaux domestique.
  • Tenez la flamme loin de tout objets combustible ou inflammable (rideaux, nappes, voilages, meubles…)
  • Ne brûlez vos bougies que sur des supports stables et appropriés résistant à la chaleur et à l’abri des courants d’air.
  • Si vous utilisez des bougies à plusieurs mèches, soyez vigilant à ce que les mèches ne soient pas trop rapprochées afin qu’il n’y ait pas de risque d’avoir une flamme trop élevée ou trop importante.
  • Eteignez toute bougie qui se met à fumer.
  • Ne déplacez pas vos bougies lorsqu’elles sont allumées, ni quand la cire est encore liquide.
  • Il ne faut jamais laissez de morceaux d’allumette ou de mèches sur une bougie incandescente, ils pourraient s’enflammer.
  • Ne laissez pas brûler vos bougies trop près d’un mur, ni près d’un radiateur. Si une boule de carbone se forme au bout de la mèche ou que la flamme est trop grande, éteignez la bougie, ôtez la boule et rallumer là.

On vous retrouve dans un prochain article pour vous donner toutes les infos pour bien choisir votre bougie en fonction de vos besoins.

 

Laissez un commentaire

0
0
0
0
Bougie parfumée herbe coupée